Incarnez un Humanoîde dans un monde aux technologie avancé et magique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shiren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zephir
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23671
Localisation : Je me ballade sur les pages de mon fow
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Shiren   Dim 4 Sep - 12:28

Shiren avait dix-neuf ans lorsqu'il s'était réveillé dans une chambre d'hôpital, blanche, à l'odeur très particulière, l’antiseptique. Il n'avait aucun souvenir de la raison pour laquelle il était dans cette chambre il se souvenait simplement d'une intense douleur puis plus rien. Alors qu'il émergeait doucement il tenta de se redresser pour mieux voir les instruments qui l'entourait. S'il n'eut pas beaucoup de succès, avec ses premières tentative, avec beaucoup de volonté, il était finalement parvenu à s'asseoir. La vision faisait peur, il était entouré d'une machine qui lui avait longuement permis de respirer, ainsi que d'autre machine mesurant divers informations de son corps.

Le plus marquant avait sans doute été de regarder son corps amaigri par un sommeil probablement plus long que ce qu'il le pensait. Que s'était-il passé ? Il n'arrivait pas à se souvenir.

Une infirmière ne tarda pas à lui rendre visite, et visiblement surprise par une réveil qu'elle n'attendait plus, elle s'approcha du jeune homme.

-Vous devriez rester allongé, vous venez tout juste de vous réveiller.
« Qu'est ce qui m'est arrivé ? »
-Vous en discuterez avec le médecin, il aimerait lui aussi avoir quelques éclaircissement sur ce qui s'est passé, la police aussi. Mais on va vous laisser le temps de récupérer un peu.


Il lui fallut quelques jours pour en apprendre davantage sur la situation à laquelle il était confronté, bien plus chaotique qu'il ne l'aurait jamais imaginé. Le médecin lui avait vaguement expliqué qu'il avait été victime d'un accident, mais la réalité semblait plus compliqué. Bien plus compliquée.

-Bonjour, nous faisons partis de la police et sommes actuellement chargé de l'enquête qui vous concerne. Nous voudrions poser quelques questions sur la situation.
« Je vous écoute. »


Il regarda la police un peu mal à l'aise, ils avaient l'air si sérieux et lui ne pouvait pas vraiment les aider.

-Vous souvenez vous de ce qui s'est passé le jour de l'accident.
« Non, de rien. »


Il soupira un peu mal.

-Je vois... On doit vous dire qu'on soupçonne qu'il ne s'agisse pas que d'un accident. Mais sans preuve ou sans témoignage nous ne pouvons rien faire.


Le policier souffla et préféra poser des questions bien plus simple, à laquelle il n'avait pas non plus de réponse.

-Quel est votre nom et votre prénom ?
« Shiren... shiren. 
»

Il ne savait pas s'il s'agissait de son prénom, mais c'était le premier mot qui était sorti. Pour ce qui était de son nom, rien, pas un mot.

-Votre nom ?
« … Je ne sais pas... »


Les policiers eurent soudainement un doute énorme, et pour ne pas montrer leur malaise ils continuèrent à poser des questions.

-Votre âge ? Votre date de naissance ?
« … 19 ans je crois... »
-Vous ne connaissez pas votre date de naissance ?
« … non. »


Il ne savait pas si la situation était normale, mais au regard des policier il devina facilement que non, il y avait un soucis avec sa mémoire, mais il ne s'en sentait pas troublé. Il ne se rendait même pas compte qu'il n'avait plus aucun souvenir.

-Et votre adresse ?
« Je ne sais pas. »


Les policiers ne tardèrent pas à le saluer et sortirent pour discuter avec le médecin.

-Nous n'avons toujours aucune information, et il semble qu'il soit amnésique... sans pour autant en avoir conscience, il est à peine affecté quand on lui dit.
'Il va falloir faire quelques examens approfondit sur son cerveau pour voir s'il y a quelque chose de touché, pourtant le dernier scanner ne montrait aucune anomalie. C'est peut être dû au traumatisme causé par ce qui s'est passé, mais dans ce cas il faudra se montrer prudent.'


Le médecin soupira inquiet et les jours suivant « shiren » passa une batterie de test pour voir s'il y avait un soucis et aucune trace de quoi que ce soit. Shiren commença à comprendre qu'il était anormal de perdre la mémoire et commença à beaucoup angoisser à ce propos quand une infirmière lui donna un crayon et un livre et lui donna un conseil.

-Vous devriez noter chaque jours ce que vous faites, comme ça, même si vous oubliez un jours, vous saurez tout.

Et ce fut une habitude qu'il ne tarda pas à prendre, prenant chaque jours le temps de noter tout ce qu'il faisait. Même après sa sortie de l'hôpital où il fut accueillit par l'un des policiers qui s'occupait de son enquête. Le jeune homme étant majeure il ne pouvait pas être accueilli dans un orphelinat alors pour ne pas le laisser à la rue il l'avait pris sous son aile. C'était lors de l'un de ces premiers jours chez le policier qu'il s'était regardé dans le miroir s'apercevant qu'il avait une couleur différent pour chaque œil, ce qui l'avait fortement troublé.

« Pourquoi... »


Il avait la sensation profonde que ce n'était pas normal sans pour autant l'expliquer. Cette œil gauche d'une gris terne semblait presque ne pas lui appartenir à ses yeux. Même la pupille avec une forme différente. Ne cherchant pas davantage, il avait préféré ne pas savoir ce qui s'était passé avant son accident et repris sa vie en main. Il fit une formation accélérée afin de rattraper son année de retard, notant chaque jours ce qu'il avait fait sans faillir.

Ainsi, avec le policier qui l'avait accueillit ils choisirent d'ouvrir une agence de détective, pour tout genre de recherches. C'était aussi une manière de pouvoir se concentrer davantage sur son « accident » qui n'en était peut être pas un d'après le policier. Trop peu d'indices et trop de volonté de la part de la police d'enterrer l'affaire au plus vite.

Les affaires s'enchaînait, et se ressemblait plus ou moins, entre les adultères et les demandes d'information sur certains individu. Parfois, ils étaient un bon ajout à une enquête policière et trouvait des indices que les policiers ne trouvaient pas, par manque de temps ou de moyens.

-Shiren, j'ai fait un appel à témoin en ce qui concerne ton enquête, donc il y aura peut être des gens qui passeront ici...
« Je vois...On  a pas de rendez vous ce matin ? »
-Non, et pas besoin d'enquêter aujourd'hui, tu peux te reposer un peu, mais reste au bureau, on ne sait jamais si une personne débarque. Je dois aller voir quelqu'un moi.
« A plus tard. »


Shiren s'installa sur la banquette un chocolat chaud à la main et nota quelque chose dans un carnet qu'il déposa dans un tiroir à l'abri des regard, avant de lire un livre. Shiren n'aimait pas trop accueillir les clients, il était assez timide, mais n'avait pas tellement le choix pour cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephir
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23671
Localisation : Je me ballade sur les pages de mon fow
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Shiren   Dim 4 Sep - 21:10

Il fut à peu près onze heures quand une femme débarqua, les cheveux blonds presque gris et une dizaine d'année plus agée que lui. Elle était de loin plus nerveuse que lui quand elle entra dans la pièce regardant autour serrant et desserrant son poing sans arrêt pour tenter de se calmer comme elle le pouvait.

« Bonjour ? »
-Ah, bonjour... Monsieur Shinmay est présent ?
« Non, mais je le remplace vous pouvez me dire ce qui vous préoccupe, installez vous. »


Il attrapa un carnet de note toujours ranger dans le tiroir du bureau du patron et attrapa un crayon, afin de prendre des notes quand elle parlerait.

« Vous voulez à boire ? »
-Non, merci.


Elle souffla, sans doute pour se calmer et il s'installa en face d'elle la regardant un instant et notant une rapide description physique de cette femme.

« Vous pouvez me décrire votre situation ? Et ce que vous attendez de nous ? »
-Je...


Elle hésita un instant, mais ne tarda pas à parler.

-Je suis suivie, je crois, enfin.. je l'ai vu, mais ça fait des semaines que je sais qu'il me suit.
« Et la police ? »
-La police dit qu'elle ne pourrait rien faire tant qu'il à rien fait et je crois surtout que la police ne me croit pas. »


Elle regarda derrière elle, comme si la personne était encore en train de la regarder, ce qui n'était pourtant pas le cas, il l'aurait remarqué.

-J'aimerais que vous trouviez cet homme, ou que vous fassiez en sorte de prouver qu'il a fait du mal.
« Je vois... Vous pourriez me décrire l'homme que vous avez vu. »
-Brun, je crois, presque poivre et sel, avec une tenue sombre, un sweat et un pantalon noir. Grand et fin. Je ne sais pas pour son visage.
« Je peux avoir votre adresse et votre numéro ? »
-Bien entendu.


Après avoir donné le numéro la jeune femme s'en alla. Il grommela ne sachant pas vraiment comment gérer la situation. Quand son patron rentra Shirei le retrouva pour lui expliquer la situation. Ce dernier lui demanda de se poster en face du logement de la femme pour la nuit. Il aurait aimé être préparé, doutant qu'il allait tenir la nuit entière. Il devait obéir aux ordres, cependant et une heure plus tard il était sur place. Il vit vaguement la femme à travers la vitre qui vivait sa vie alors qu'il était coincé dans la voiture en train de manger un repas pris au fast-food sur le chemin. Il mangea tranquillement et regardait les alentours

Aux alentours de quatre heures du matin, il s'assoupit, assez longtemps pour qu'à son réveil la vitre de la femme surveillée soit brisée.

« Et merde ! »


Il grommela et sortit rapidement de la voiture, rejoignant le plus rapidement possible la maison, mais il n'y avait personne. Vraiment personne. Juste une odeur persistante qui lui était familière et une tâche de sang dans la cuisine. Il sortit pour appeler la police pour les prévenir de ce qu'il avait vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephir
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23671
Localisation : Je me ballade sur les pages de mon fow
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Shiren   Lun 5 Sep - 16:37

La police était déjà en train de faire des prélèvement quand Hugh Shinmay arriva, clairement agacé que son petit protégé ce soit fait avoir par la fatigue. Shiren était en pleine interrogation des policiers et répondait à leur question. Une fois libre Hugh l'approcha et le jeune homme lui fit signe de ne rien dire.

« Je sais, je n'aurais pas du m'endormir. »
-C'est trop tard à présent, tu as regardé si tu avais trouvé des indices sur le coupable ?
« Je ne sais pas si c'est... pertinent, mais il y a l'odeur bleue ciel... »
-Bleue ciel ? Une odeur n'a pas de couleur ? Tu te crois dans un dessin anime ?
« Ah ? Mais si... elle est bleue... »


Il y eut un moment de silence, les deux partis se rendant compte qu'ils ne se comprenait pas. Shiren en était le premier surpris, il pensait que tout le monde voyait des couleurs associées aux odeurs, mais ce n'était pas le cas.

-On ira voir le médecin... Tu as peut être vraiment un soucis.
« Mais non... depuis le début... je vois des couleurs... »
-Pourquoi tu ne me l'as jamais dit...
« Je pensais que c'était normal, que tout le monde était comme moi. »


Hugh soupira et Shiren croisa les bras un peu inquiet pour la suite, entre cette femme qui avait disparue et cette étrangeté, il ne savait plus où donner de la tête.

-Va dormir, on en reparlera demain.

Shiren ne se fit pas prier et fit un signe de la main à Hugh avant de s'éloigner pour rentrer dans sa voiture et passa par l'agence attrapant son journal où il consignait tout les événements afin de répertorier son vécu de la journée, de son erreur à la découverte de son étrangeté. Sans avoir la force de repartir il ne tarda pas à s'endormir sur la banquette.

La nuit fut courte puisque Hugh l'appela à onze heures le matin même afin de le prévenir d'une nouvelle qui l'attrista.

-Les vêtements de la jeune femme ont été retrouvé couvert de sang.
« Je vois... »
-Je te donnerais davantage de nouvelles quand j'en saurais plus.


Shiren mis sa tête dans ses mains, pris d'une énorme culpabilité, il espérait pouvoir la sauver, mais il était tellement mauvais en tant que détective que laisser le travail à Hugh serait sans doute plus simple. Il grommela, il ne devait pas se laisser abattre, après tout, cette odeur lui était familière, et il avait le pressentiment que cette odeur était la clé.

Il se leva et se rendit au poste de police pour demander un service à la police. Hugh l'aiderait sans doute dans cette tâche.

« Puis-je avoir accès aux vêtements de la victime.
'Je suis désolée, monsieur, vous n'avez pas l'autorisation.'
-Faites le s'il vous plaît.

Hugh lui fit les yeux doux et Shiren enfila des gants avant de manipuler les preuves avec précautions, et il y avait encore cette odeur de couleurs bleues, mais ce n'était pas sur la totalité du vêtement. Il ne savait toujours pas la reconnaître cependant. Il sortit de la pièce rangeant les pièce à convictions.

« ...Il faut que je trouve l'odeur. »
-Cette odeur bleue ?
« Oui. »
-Je pourrais pas t'aider...
« Je sais. »


Shiren s'éloigna quand son patron l'attrapa par le bras, il comptait aller chercher l'origine de l'odeur, mais il ne semblait pas d'accord avec cette idée. Il était sincèrement inquiet pour le jeune homme.

-Médecin, et t'es libre.

Shiren acquiesça ne souhaitant pas l'inquiéter davantage, il avait pris soin de lui jusqu'à présent et il était normal qu'il s'inquiète ainsi. Arrivé chez le médecin, ce dernier ne tarda pas à comprendre l'origine de la couleur des odeurs.

'Ce jeune homme est synesthète.'
-Syn, quoi ?
'Synesthète, c'est un faculté du cerveau qui lui permet de donner à chaque odeur une couleur unique, ce n'est pas forcément qu'il voit l'odeur bleue en face de lui. Mais une odeur peut faire apparaître une couleur dans sa tête. Et une odeur aura toujours la même couleur.'


Hugh sembla ruminer un instant les paroles du médecin sans comprendre tout ce que cela signifiait, cela fit sourire Shiren.

'C'est une faculté très rare, mais ce n'est pas causé par une maladie ou un quelconque problème.'

Hugh fut rassuré et ne tarda pas à sortir de l'hôpital souriant, ce n'était pas courant, alors Shiren le regarda déterminé.

« Je vais chercher l'origine de l'odeur, je suis sûr de s'être manière qu'on pourra avoir un indice sur l coupable, et peut être qu'on pourra la sauver, elle est peut être encore en vie après tout... »

Hugh n'était pas optimiste, mais préféra laisser l'espoir à Shiren de la retrouver en vie, et cela permettrait peut être à ce jeune homme perdu de s'accepter davantage. C'était la première fois qu'il prenait une telle initiative de lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shiren   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shiren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Virtual Dream ::  :: RPS Solo :: Rps Darky-
Sauter vers: